Le côté violonistique

Pendant de longues années le violon a tenu une place de choix dans la vie de Lidia Vinyes Curtis.

FORMATION ACADÉMIQUE

Au moment de sa graduation en 2002 au Conservatoire du Liceu de Barcelone avec le professeur Heriberto Fonseca, elle avait déjà accumulé une solide expérience en tant que membre des Orchestres de Jeunes de Catalogne (JOSC) et ensuite, d’Espagne (JONDE).

Elle avait également eu le privilège de participer à des Leçons Magistrales données par K . Hulsman, V . Liberman,V . Manoogian et Y . Menuhin.

MUSIQUE DE DANSE

Sa collaboration avec les danseurs Arndt Müller et Janet Rühl l’avait amenée, en 2002 , à composer « Life », une musique de ballet écrite pour un violon solo évoluant parmi les danseurs. Les 3 artistes ont interprété l’oeuvre avec succès dans divers festivals de Danse Contemporaine en Espagne et en Allemagne tels que, « Tanztage Berlin » et « Dies de Dansa » au Caixa Forum de Barcelone.

VERS LE VIOLON BAROQUE

Cependant, l’intérêt de Lidia Vinyes Curtis pour les traditions musicales, l’interprétation historique et le style de chaque époque allait in crescendo.

C’est en assistant à un concert de Hiro Kurosaki qu’elle est définitivement séduite par le violon baroque. Et après avoir pris conseil auprès de Corrado Bolsi, elle se décide pour une Maîtrise en Musique Ancienne et violon baroque au Conservatoire National de Région de Toulouse .

Guidée sur place par le grand violoniste Gilles Colliard, elle pourra explorer les domaines de l’interprétation historique et du violon baroque.

ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE

L’activité professionnelle de Lidia Vinyes Curtis dans des orchestres baroques débutera en 2005 au sein de l’Orquestra Barroca Catalana, ensuite, de l’Academia 1750 dans le cadre du Festival d’Eté de Torroella de Montgrí ( sous la direction de Paul Goodwin, A . Bernardini ou Stefano Dantone).

A partir de 2008, elle se poursuivra avec Al Ayre Español sous la direction d’Eduardo Lopez Banzo , ensuite avec l’Orchestre Baroque de Limoges sous la direction de Christophe Coin.

Sa prédilection pour l’oeuvre de H.I.F. Biber la mènera vers la musique de chambre. A la tête de son groupe « Movimento Arioso » – comprenant Eva del Campo, Ferran James, Coen Engelhard et James Bush– elle interprétera en concert les Sonates du Rosaire et l’Harmonia artificioso-ariosa dudit compositeur.

Advertisements